Tours Et Les Châteaux De Touraine PDF

L’aéroport de Tours Val de Loire est un aéroport du département d’Indre-et-Loire. Il est situé à cheval sur les communes de Tours et de Parçay-Meslay. Il est tours Et Les Châteaux De Touraine PDF au trafic national et international commercial, régulier ou non, aux avions privés, aux IFR et aux VFR.


This book was originally published prior to 1923, and represents a reproduction of an important historical work, maintaining the same format as the original work. While some publishers have opted to apply OCR (optical character recognition) technology to the process, we believe this leads to sub-optimal results (frequent typographical errors, strange characters and confusing formatting) and does not adequately preserve the historical character of the original artifact. We believe this work is culturally important in its original archival form. While we strive to adequately clean and digitally enhance the original work, there are occasionally instances where imperfections such as blurred or missing pages, poor pictures or errant marks may have been introduced due to either the quality of the original work or the scanning process itself. Despite these occasional imperfections, we have brought it back into print as part of our ongoing global book preservation commitment, providing customers with access to the best possible historical reprints. We appreciate your understanding of these occasional imperfections, and sincerely hope you enjoy seeing the book in a format as close as possible to that intended by the original publisher.

La création de  l’aérodrome de Tours St Symphorien  remonte aux années 1930 en tant que terrain militaire. L’aéroport développera une offre de vols commerciaux à partir de 1968 grâce à la compagnie régionale TAT, fondée à Tours sous la dénomination  Touraine Air Transport . Tours-Lyon sans interruption et la liaison Tours – Londres de manière plus saisonnière. La compagnie TAT connaîtra le même funeste sort que la plupart des compagnies aériennes régionales françaises. Michel Marchais, PDG de TAT adosse dans un premier temps sa compagnie à Air France avant de la vendre à British Airways en 1993. Cette fusion sera finalement peu profitable dans un contexte de concurrence naissante et exarcerbée.

British Airways cède à son tour Air Liberté à Swissair qui ne conserve sur la plateforme tourangelle que la ligne vers Lyon. Pourtant, entre-temps, la révolution low-cost allait faire mentir ceux qui jugeaient que la plateforme de Tours n’avait aucun avenir. En 10 ans, Tours Val de Loire est devenu le plus important aéroport du Centre-Ouest, finissant par dépasser, pour ce qui est de la desserte et du trafic, celui de Poitiers qui était jusqu’alors le seul à avoir un trafic dépassant les 100 000 voyageurs annuels. La SEMAVAL, gestionnaire public de l’aéroport de 1990 à 2008 aurait pu fermer l’aéroport si elle n’avait pas su convaincre que le potentiel du Val de Loire méritait qu’on y teste une liaison avec Londres grâce au modèle low cost alors naissant. Buzz est rachetée en 2003 par Ryanair qui maintient la liaison. Bien que la plateforme tourangelle ne soit pas une priorité dans son développement à marche forcée, la compagnie irlandaise constate le potentiel de l’aéroport qui approche alors chaque année sans pourtant l’atteindre du seuil fatidique des 100 000 passagers annuels.