Traité des opérations des voies urinaires PDF

The following error occurred: You have used invalid syntax. Please contact the webmaster with any queries. Un calcul rénal de traité des opérations des voies urinaires PDF mm de diamètre. Selon la classification de Daudon, on distingue 7 grands types de calculs définis selon leur composition cristalline.


Traité des opérations des voies urinaires, par le Dr Reliquet,…
Date de l’édition originale : 1871

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Il faut noter que ces différents types ne sont pas exclusifs l’un de l’autre au sein d’un même calcul : en effet, si certains calculs ne sont constitués que d’un seul type et sont donc dits « purs », la plupart sont un mélange de plusieurs types et sont donc dits « mixtes ». Ils sont dans 9 cas sur 10 dus à des erreurs alimentaires, et dans 1 cas sur 10 secondaires à une maladie sous-jacente. Parmi les maladies entraînant une fuite urinaire de calcium et donc favorisant la survenue de calculs de weddellite, on peut citer l’hyperparathyroïdie primaire et l’hypercalciurie idiopathique. La principale cause d’acidification permanente des urines est l’insulinorésistance rénale, c’est-à-dire la résistance du rein aux effets de l’hormone insuline. Ils sont toujours dus à une maladie génétique qu’on appelle la cystinurie, et qui se caractérise par une fuite urinaire de cystine. On peut néanmoins citer comme exemple connu de calculs de type VII les calculs formés d’antiprotéases comme l’indinavir, les antiprotéases étant une classe de médicaments utilisés pour lutter contre l’infection par le VIH. La taille des calculs varie d’un grain de sable à celle d’une balle de golf.

Les plus gros, dits  coralliformes , moulent l’intérieur du rein, ayant ainsi l’aspect de branches de corail. Les calculs sont généralement évacués par miction. Certains calculs sont idiopathiques, c’est-à-dire qu’on ne comprend pas encore les causes de leur apparition. Le calcium relativement dense rend ces calculs radio-opaques et ils peuvent être détectés par radiographie de l’abdomen. L’échographie, le scanner et la radiographie numérisée sont les examens de diagnostic les plus précis pour la détection des calculs. La lithiase urinaire est également connue sous le nom de urolithiase, lithiase rénal, néphrolithiase ou gravelle.

Radiographie de vessie laissant apparaître un large calcul en forme d’étoile opaque aux rayons X. Calcul composé d’oxalate de calcium dihydraté. Localisation typique des douleurs de colique néphrétique. Toutefois, il n’existe pas de séries statistiques mettant en évidence une évolution de la fréquence en fonction de l’époque et la zone géographique. Les comportements et contraintes alimentaires peuvent aussi être en cause. Cependant, la différence homme-femme s’estompe avec l’âge.

L’affection peut être très douloureuse, mais le risque de décès est quasi nul si le calcul est traité. Certaines complications peuvent conduire à un engagement du pronostic vital. Cela peut être le cas pour une obstruction du canal urinaire par un calcul de forte taille. Les calculs rénaux sont souvent joints à des infections urinaires, ces infections sont très inconstantes en gravité et en composition. Ce qui les rend difficiles à traiter : les biofilms sont notamment imperméables à certains antibiotiques.