Travailler plus pour gagner plus PDF

Rien de palpitant à ce niveau. En revanche, il permet d’annoter et de réenregistrer le document ainsi modifié ! Cette fonctionnalité ouvre des perspectives travailler plus pour gagner plus PDF la correction des travaux d’élèves réalisés sur ordinateur au moyen de divers traitements de textes. La 1ère se fait à partir d’une fiche papier comportant des consignes et des questions.


La crise économique a montré le caractère illusoire du « Travailler plus pour gagner plus ». Ce ne sont pas les salariés qui décident de faire des heures supplémentaires, car ce sont les employeurs qui les proposent en fonction de l’activité économique. Depuis 2007, la hausse du pouvoir d’achat des salariés est quasiment inexistante et le chômage augmente, son taux frôlant les 10%. Mais cette crise a révélé le véritable projet politique de Nicolas Sarkozy : volonté absolue de maintenir le bouclier fiscal alors que ce sont ceux qui ont les revenus les moins élevés qui vont supporter les conséquences de la politique de rigueur ainsi que celles de la réforme des retraites, démantèlement d’un Droit du travail qui visait à assurer plus de sécurité aux salariés.

Cette fiche est complétée au crayon de bois. En général, cette organisation d’adresse aux 6ème. En fin d’heure elle est ramassée, annotée, redistribuée ou directement notée. La 2nde se fait uniquement à partir de documents numériques. Cette organisation s’adresse à des élèves déjà un peu plus aguerris avec l’environnement informatique.

Imprimer d’emblée le document est frustrant. Blanc ne met pas en évidence les efforts de présentation et d’utilisation de la couleur pour distinguer des résultats ! Il faut aussi trouver une façon de mettre en évidence la « correction » par rapport au travail de l’élève. La fonction de suivi des modifications s’avère inutilisable. OOo 3 n’est pas encore installé partout : surprise quand on découvre en salle informatique que ses commentaires sont invisibles sauf à faire des manipulations !

Par ailleurs, les élèves n’ont pas tous chez eux un traitement de textes lisant les fichiers OOo. Donc si on rend un fichier numérique corrigé, il faut un autre format, plus passe-partout. 1- En salle informatique, je demande aux élèves d’enregistrer leur travail au format natif du traitement de textes mais aussi de produire un fichier PDF ! Avec OOo, il y a juste un bouton à presser. Puis j’écrase le fichier PDF ainsi modifié. PDF-XChange Viewer est un logiciel propriétaire et payant, mais proposé en version gratuite.