Trois jours au temple : Les paroles de Jésus à 12 ans PDF

Dire le Credo de Nicée-Constantinople ou le Symbole des Apôtres, selon votre préférence. Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible. Je crois en un seul Seigneur Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né trois jours au temple : Les paroles de Jésus à 12 ans PDF Père avant tous les siècles. Il est Dieu né de Dieu, Lumière née de la Lumière, vrai Dieu né du vrai Dieu.


Au chapitre 2, verset 47 de l’évangile de Saint-Luc, nous lisons que Jésus, à l’âge de 12 ans, assis au Temple au milieu des docteurs de la loi, les entendait et les interrogeait. Et tous ceux qui l’écoutaient s’émerveillaient de son intelligence et de ses réponses. Jacob Lorber nous révèle ici la teneur de ses paroles.

Engendré non pas créé, de même nature que le Père et par Lui tout a été fait. Pour nous les hommes et pour notre salut, Il descendit du Ciel. Par l’Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie, et Il s’est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et Il monta au Ciel. Il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts, et son Règne n’aura pas de fin. Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie.

Il procède du Père et du Fils. Avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire. Il a parlé par les prophètes. Je crois en l’Église, Une, Sainte, Catholique et Apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J’attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir. Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Que Dieu lui fasse sentir Son empire, nous Vous en supplions ! Souvenez-Vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à Votre protection, imploré Votre assistance ou réclamé Vos suffrages, ait été abandonné. Animé de cette confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je viens à Vous, et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à Vos pieds.

Beaucoup lisent le texte de méditation ici, il convient de le méditer pendant les Je vous salue Marie. Vous pouvez aussi les méditer directement sans les lire au préalable. L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu à une jeune vierge du nom de Marie, fiancée à Joseph dans la ville de Nazareth. Il la salua :  Réjouis-toi, Marie,comblée de grâce, le Seigneur est avec toi . Apeurée, Marie fut très troublée par les paroles de l’Ange, elle se demandait ce que signifiait cette salutation.

L’ange la rassura et lui dit :  Tu as trouvée grâce auprès de Dieu, tu concevras et enfanteras un fils. Il sera appelé Fils du Très-Haut, il régnera pour les siècles et son règne n’aura pas de fin . Marie demande à l’Ange comment cela se pourrait, puisqu’elle est demeurée vierge. L’ange lui dit :  L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre, ce sera le Fils de Dieu .