Troublante Attraction PDF

Nationale-Nederlanden, un immeuble de bureaux du centre de Prague, en République tchèque. Américains en 1945 lors du bombardement de Prague et dont les ruines ne furent finalement rasées qu’en 1960. Des trois propositions d’architectes, c’est troublante Attraction PDF de Vlado Milunić qui retient l’attention de Václav Havel, qui y perçoit sans doute une symbolique représentative du caractère festif de la Révolution de velours.


 À la mort de ma mère, j’ai fui mon beau-père, un homme très puissant dans le milieu des chevaux. Dans ma nouvelle vie, j’ai fait la connaissance d’Alexandre, que tout le monde appelle Alex, dont je suis tombée sous le charme bien malgré moi. Alors que je pensais mener une vie tranquille, mon passé me rattrape. Je m’appelle Samantha et je vais vous raconter mon histoire.

Selon les propres termes de Vlado Milunić,  il fallait que cet immeuble reflète le contexte de la société tchécoslovaque, sa rupture avec son passé totalitaire et son évolution vers des changements radicaux. La proposition est d’abord faite au Français Jean Nouvel, qui la décline en raison de l’exigüité de l’endroit — 491 mètres carrés —, estimant cette surface trop petite pour y travailler à deux. Milunić prend ensuite contact avec Frank Gehry, qui accepte la collaboration. Au cours de séances de travail qui se tiennent essentiellement en Suisse et en Californie, Vlado Milunić et Frank Gehry œuvrent dans un esprit d’étroite collaboration : ainsi, même si Gehry est sans conteste le concepteur en chef du projet, il tient compte des propositions initiales de son confrère.

Sa mise en œuvre reçut toutefois le soutien du directeur de l’institut pour la protection du patrimoine et de l’architecte en chef de la municipalité, en plus de celui du président Václav Havel. La maison dansante est un exemple d’architecture déconstructiviste, au caractère toutefois inhabituel tant il est excentrique. Le cachet syncopé caractéristique de la façade de  Fred  se retrouve dans le prolongement construit entre la tour de verre en sablier et l’immeuble Art nouveau de la famille Havel qui jouxte l’ensemble sur la place Jirásek, formant en quelque sorte le bras de  Fred  enlaçant  Ginger . Derrière l’aspect tourbillonnant de la façade, les locaux, relativement conventionnels, s’articulent dans le cadre d’un espace modulaire organisé autour d’un couloir compact en forme de L, les protubérances généreuses des deux tours offrant des enclaves pratiques pour y caser des salles de conférence. Le bâtiment, situé dans un quartier qui subit une circulation routière importante, est entièrement climatisé. Les polémiques suscitées lors de la construction de cet immeuble sont, dix ans plus tard, majoritairement retombées.

Certains critiques continuent toutefois à penser que la volonté de réaliser un ouvrage symbolique du renouveau politique du pays a primé sur le respect du cachet architectural de la ville. En tout état de cause, la maison dansante ne laisse personne indifférent. Dancing house, Prague – Frank Gehry 1996, galinsky. The Dancing House – Instances of the human body in city and architecture, Peter J.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 17 mars 2018 à 11:12. En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère.

Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica.

En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone.