Un château en Allemagne: La France de Pétain en exil, Sigmaringen 1944-1945 PDF

Cet article est une ébauche concernant une ville d’Allemagne. Le château de Sigmaringen, en 2015. Sigmaringen est une ville située dans le sud de l’Allemagne, dans le land du Bade-Wurtemberg, sur le Danube. Mentionnée dès 1077, elle est successivement capitale de la un château en Allemagne: La France de Pétain en exil, Sigmaringen 1944-1945 PDF de Hohenzollern-Sigmaringen, puis de la province de Hohenzollern.


Directeur de recherches au CNRS (IHTP), il a consacré l’essentiel de ses recherches à l’histoire et à la mémoire des guerres contemporaines. Il enseigne également à Paris 1 et il est membre du conseil scientifique du Mémorial de la Shoah, du Mémorial de Buchenwald et du futur Musée de la Seconde guerre mondiale de Gdansk. Il a notamment publié : Le Syndrome de Vichy de 1944 à nos jours, Vichy, un passé qui ne passe pas (avec Éric Conan), Vichy, l’événement, la mémoire, l’histoire.

Sigmaringen, Allemagne, 1944-1945. 
Les collaborationnistes en fuite se sont 
donné rendez-vous dans cette petite
bourgade surplombée par le château des
 Hohenzollern où loge Pétain, emmené dans
 leur retraite par les Allemands. Le vieux 
Maréchal y côtoie, sans jamais le rencontrer,
 Pierre Laval et plusieurs de ses ministres, eux 
aussi captifs. Une petite coterie tente de
 constituer une mascarade de la « France libre ».
 Au café, on croise Céline, Rebatet et de 
nombreux journalistes et écrivains compromis
 par quatre années de collaboration. Les
 membres de la frange armée de la Milice et leurs
 familles, sous la conduite de Darnand, y ont
 aussi trouvé refuge. Enfin, Doriot, le chef du PPF,
 joue son jeu personnel dans ce théâtre d’ombres 
où l’on prétend maintenir une certaine idée de la 
France. Cette chronique haute en couleur se 
fonde sur une large documentation, souvent 
inédite. Avec un humour corrosif, l’auteur fait 
revivre les illusions et les déceptions, les angoisses 
alimentaires, les grands projets et les petites joies 
d’une « France allemande » qui, pour échapper
 à l’épuration, va sombrer avec le IIIe Reich.

Un château en Allemagne est le premier livre d’Henry Rousso, paru une première fois en 1980. Il est réédité avec une préface inédite de l’auteur.

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Article détaillé : Commission gouvernementale de Sigmaringen. Sigmaringen réquisitionné, Pétain choisissant une suite pas trop grande car moins froide. Les chefs miliciens cherchent à recruter de nouveaux adhérents pour gonfler l’effectif de la Franc-garde, en détectant des sympathisants, en particulier dans les camps de travailleurs, de prisonniers en Allemagne. Leur but, faire triompher l’idéal d’une véritable Révolution nationale, en préparant activement la lutte clandestine, en créant des maquis. Depuis 2010, le prince Karl Friedrich de Hohenzollern-Sigmaringen est à la tête de la maison.

Jérôme Béglé,  Rentrée littéraire – Avec Pierre Assouline, Sigmaringen, c’est la vie de château ! Céline à Sigmaringen, Écriture, 2013, 400 p. Robert Aron, Grands dossiers de l’histoire contemporaine, éd. Pétain : sa carrière, son procès , p. Lorsque le 1er octobre 1944, le drapeau français, à son insu, est hissé sur le château à côté des armes des Hohenzollern, sa réaction sera double. D’autre part, il laisse la Maréchale prévenir l’amiral Bléhaut : celui-ci, avec des officiers, monte sur le toit, décroche le drapeau tricolore, qui sera dorénavant caché au fond d’un poêle. Pierre Assouline,  Sigmaringen , émission La Marche de l’Histoire sur France Inter, 16 janvier 2014.