Un chuchotement de mort – 2 PDF

Illustration de Byam Shaw pour une édition de 1909. Cette nouvelle écrite à la première personne raconte la vie du narrateur qui un chuchotement de mort – 2 PDF le pseudonyme de William Wilson. L’histoire commence dans la campagne anglaise, dans une école où le personnage particulièrement intelligent et manipulateur commence son éducation en compagnie d’autres écoliers.


En tant que Lovegrove, Gretchen nourrit un sentiment de révolte à l’égard de l’Ordre et a hérité du don d’entendre l’équivalent de siècles de sorts chuchotés. Ses moindres gestes sont dorénavant surveillés par un gardien. Bien qu’une étincelle sauvage dans le regard de son gardien trahisse ses manières guindées, ses fonctions le contraignent à faire respecter les règles. Comment Gretchen peut-elle gagner sa confiance et protéger ceux qu’elle aime d’un horrible sacrifice?

Un nouvel arrivant va bouleverser sa vie. Un soir, alors qu’au moyen de duperies il ruine un riche étudiant, un homme au visage couvert intervient et dénonce ses tricheries aux autres étudiants qui le prient de partir. Le narrateur fuit et poursuit son destin à travers l’Europe où son double intervient et met à bas ses plans. Au cours d’un bal masqué à Rome, le narrateur retrouve son adversaire, habillé exactement comme lui, et l’embroche avec son épée. Le cadre de cette nouvelle est semi-autobiographique, s’appuyant sur les études de Poe en Angleterre quand il était enfant. Le village anglais du début de l’histoire est Stoke Newington et son école se base sur la Manor House School, où Poe a étudié de 1817 à 1820.

Cette école a depuis été démolie. Cette division du soi est renforcée par le fait que le narrateur admet que William Wilson est en fait un pseudonyme. William, pouvant se lire Will i am  Est-ce que je suis ? Poe a écrit cette histoire très soigneusement et avec subtilité.

Les phrases sont équilibrées, avec très peu d’adjectifs, et il y a peu d’images concrètes au-delà de la description de l’école de Wilson. Le rythme est délibérément lent et mesuré avec l’utilisation d’un style soigné et de longues phrases. Paul Auster, le personnage principal, le romancier Quinn, utilise le pseudonyme de William Wilson pour ses œuvres. Poe: Mournful and Never-ending Remembrance, Harper Perennial, 1991, p. Arthur Hobson Quinn, Edgar Allan Poe: A Critical Biography, Johns Hopkins University Press, 1998, p.

Jeffrey Meyers, Edgar Allan Poe: His Life and Legacy, Cooper Square Press, 1992, p. Daniel Hoffman, Poe Poe Poe Poe Poe Poe Poe, Louisiana State University Press, 1972, p. Donald Barlow Stauffer, Style and Meaning in ‘Ligeia’ and ‘William Wilson’, Prentice-Hall Inc, 1971, p. La Vérité sur le cas de M.