Une histoire populaire de la Résistance palestinienne PDF

Le FPLP possède une branche armée, les brigades d’Abou Ali Mustafa. La doctrine du FPLP s’exprime principalement par le rejet du sionisme et par la promotion une histoire populaire de la Résistance palestinienne PDF nationalisme palestinien, dans une perspective socialiste révolutionnaire.


Les médias occidentaux dépeignent la résistance palestinienne contre l’occupation israélienne comme étant exclusivement violente : résistance armée, attentats suicides, tirs de roquettes, prise d’otages, etc. Dans la réalité, si ces méthodes existent, elles relèvent de l’exception dans un vaste mouvement de résistance pacifique et non violente, voire créative. Dans ce livre fascinant, le docteur Mazin Qumsiyeh synthétise d’innombrables informations provenant de sources variées et originales afin de présenter l’étude la plus complète de la résistance civile en Palestine. Son ouvrage contient des centaines d’exemples de méthodes de résistance aussi héroïques qu’innovantes employées par les Palestiniens depuis plus d’un siècle. L’auteur analyse également les réussites, les échecs, les occasions manquées, et les défis que doivent surmonter les Palestiniens ordinaires dans leur lutte pour la liberté dans des conditions extraordinairement difficiles. Il est le seul auteur à avoir effectué le minutieux travail critique et l’étude comparative des soulèvements (de 1920-21, 1929, 1936-39, 1970), et des deux Intifadas de 1987-91 et 2000-06. Les histoires humaines fascinantes racontées dans ce livre sont autant de sources d’inspiration pour les personnes de toutes confessions et origines politiques afin qu’elles définissent une voie plus efficace et mieux informée pour un avenir de paix et de justice.

1968 et devient, dans l’organisation, le deuxième groupe par son importance après le Fatah de Yasser Arafat. Depuis l’écroulement de l’URSS, il s’est rapproché de la République islamique d’Iran. Membres du FPLP en 1969, en Jordanie. La chute de l’Union soviétique, la poussée des mouvements palestiniens islamistes et les attaques ciblées israéliennes contre les dirigeants du FPLP ont fait perdre de son influence à cette organisation. Ahmad Saadat succède à Abou Ali Mustafa en 2001, après son assassinat à Ramallah par l’armée israélienne. Après des négociations avec les États-Unis et le Royaume-Uni, un accord est conclu entre Israël et l’Autorité palestinienne.

Saadat est arrêté et jugé devant un tribunal militaire. La cour suprême palestinienne déclare cette condamnation anticonstitutionnelle et ordonne sa libération, mais l’Autorité palestinienne s’y refuse. Hamas tarde à constituer son cabinet après sa victoire aux élections législatives palestiniennes de 2006. Le 14 mars 2006, l’armée israélienne lance un assaut contre la prison de Jéricho. Après une journée de siège, elle obtient la reddition de Saadat. Lors des élections municipales de 2005, la candidate du FPLP Janette Khoury est élue maire de Ramallah, grâce aux voix du Hamas, contre le candidat du Fatah.

Elle est la première femme à être élue maire d’une grande ville palestinienne. Le FPLP a participé aux élections législatives palestiniennes de 2006 sous le nom de « la liste du Martyr Abu Ali Mustafa ». 132 dans le Conseil Législatif palestinien. Ses députés sont Ahmed Saadat, Jamil Majdalawi et Khalida Jarrar.

Au cours des quinze dernières années, le FPLP semble avoir perdu de son influence. Le dépérissement des idéaux de gauche  semble expliquer le faible impact électoral du mouvement dans les Territoires palestiniens. Néanmoins, pour Aude Signoles, la personne et le mouvement de Georges Habache  ont grandement contribué au débat d’idées au sein de l’O. Des années 1960 jusqu’à la fin des années 2000, le mouvement a commis surtout des détournements d’avions et des attaques contre des avions pas forcément israéliens. En 1972, le mouvement décide d’arrêter ses « actions extérieures » et décide de concentrer ses actions contre les Israéliens. Le vol SR-330 Zurich – Tel Aviv s’écrase dans une forêt à proximité de Würenlingen, tuant tous ses 47 occupants.