Une politique territoriale de l’économie sociale et solidaire: Le Pays de Rennes, vers un développement solidaire? PDF

L’Institut d’études politiques de Bordeaux est un établissement public à caractère administratif rattaché à l’université Montesquieu Bordeaux-IV. Une politique territoriale de l’économie sociale et solidaire: Le Pays de Rennes, vers un développement solidaire? PDF directeur est, depuis septembre 2016, Yves Déloye. Anne Guérin, conseillère d’État, présidente de la Cour administrative d’appel de Bordeaux, a été élue présidente du Conseil d’administration de l’IEP en juin 2014 pour un mandat de trois ans. Il fait partie actuellement de la  Communauté d’universités et établissements d’Aquitaine , après avoir été membre fondateur du PRES Université de Bordeaux.


Après les élections locales de mars 2004, trois niveaux territoriaux s’engagent en faveur d’un développement de l’économie sociale et solidaire sur le territoire du Pays de Rennes; situation originale à l’aune des autres grandes agglomérations françaises. La volonté de soutenir, l’économie sociale et solidaire, ce secteur à financement mixte et à régulation originale s’inscrit dans la recherche d’un développement plus solidaire du territoire. L’opportunité d’une action concertée et cohérente entre les trois niveaux territoriaux est réelle, mais quels en sont les enjeux à l’aube du XXIème siècle? Notamment dans des secteurs particuliers: les services à la personne, l’insertion par l’activité économique et l’habitat. L’attractivité d’un territoire ne s’analyse pas uniquement au travers de son dynamisme économique mais prend de plus en plus en compte la satisfaction des besoins de ses habitants. Les évolutions démographiques, sociales, économiques et culturelles tendent à considérer l’économie sociale et solidaire comme un élément stratégique de développement territorial. Dans un contexte de décentralisation accrue, la question des mesures politiques à prendre est posée.

Maurice Duverger devient son premier directeur. Les études, qui duraient trois ans jusqu’en 2002, ont été étendues à cinq ans suivant le modèle européen du  LMD . Il est possible d’intégrer Sciences Po Bordeaux en première, troisième et quatrième année. Les dates d’inscription en ligne aux épreuves se situent généralement entre novembre et janvier de chaque année universitaire, les épreuves d’entrées se déroulent entre mars et mai. Pour l’admission en première année, il existe deux concours : L’un, réservé aux élèves de Terminale, donne accès à la filière générale.

Il est composé d’une épreuve d’histoire, d’une composition sur un thème d’actualité et d’une épreuve de langue vivante. Pour les candidats déclarés admissibles : un oral d’admission. Tout comme pour le cursus général, la scolarité s’effectue en 5 ans et confère le grade de master. En partenariat avec l’Université de Stuttgart, la FIFA débouche sur le diplôme de Sciences Po Bordeaux et sur le master « Empirische Politik-und Sozialforschung » de l’Université de Stuttgart. En partenariat avec l’Université autonome de Madrid, la FIFE conduit à l’obtention du diplôme de Sciences Po Bordeaux et du « Grado en ciencia política y administración pública » du département de science politique et de relations internationales de l’Université Autonome de Madrid.

En partenariat avec l’Université de Turin, la FIFI conduit à l’obtention du diplôme de Sciences Po Bordeaux et de la « Laurea specialistica » de la faculté de science politique de l’Université de Turin. En partenariat avec l’Université Mundiapolis de Casablanca, la FIFMA est le seul cursus bi-national français de cinq années en partenariat avec un établissement universitaire situé sur le continent africain. S’il n’existe aucun classement officiel des IEP conformément à l’ordonnance 45-2283 du 9 octobre 1945 qui met sur un même pied d’égalité les différents IEP de France, l’IEP de Bordeaux n’en reste pas moins l’un des plus prisés et des plus sélectifs de France. De plus, Sciences Po Bordeaux est l’IEP de région au salaire moyen de sortie le plus élevé en 2019. IEP au plus large choix de parcours après celui de Paris.

Les trois premières années – le premier cycle du diplôme – constituent la phase d’apprentissage et d’acquisition d’une méthodologie propre aux IEP, ainsi que des fondamentaux des sciences humaines et sociales. Il correspond en termes de cursus aux années de licence à l’université. Découverte et méthodologie sont les deux maîtres-mots de la première année à Sciences Po Bordeaux. Il s’agit d’explorer un nouveau cadre d’études et d’expérimenter de nouvelle méthodes de travail, en bref acquérir les  fondamentaux . La deuxième année consiste en une année de mobilité obligatoire à l’étranger, sous forme d’une année d’études ou d’un stage. L’IEP dispose de plus de 250 partenariats universitaires en Europe et dans le reste du monde. Les étudiants ont également la possibilité de poursuivre leur cursus en France, dans un autre établissement que l’IEP.

Cette troisième année est celle des approfondissements. C’est l’année de consolidation permettant à toutes celles et tous ceux qui vont intégrer l’un des masters professionnels ou de recherche, en quatrième année, de s’assurer que le savoir fondamental et général a bien été acquis avant d’entamer la phase de spécialisation. Les quatrième et cinquième années, constituant le deuxième cycle du diplôme, marquent une spécialisation importante, surtout en cinquième année. Organisés par Majeures, les parcours de master sont conçus comme des formations professionnalisantes, où le stage long de Master 2 joue un rôle essentiel, tout comme le mémoire pour ceux qui envisagent une orientation vers la recherche. Le cycle de master de décompose en 2 années, chacune sanctionnée par l’obtention de 60 crédits ECTS. Diplôme de Sciences Po Bordeaux, qui confère le grade national de master.

Université de l’Amitié des Peuples de Moscou. Middlebury Institute of International Studies à Monterey. Sciences Po Bordeaux est membre de l’École doctorale « Société, politique, santé publique ». Conformément à sa vocation originelle, l’IEP concourt à la formation des cadres du service public, tant au travers de sa formation initiale que par ses préparations aux concours de l’encadrement administratif.

La préparation à l’agrégation et au CAPES de sciences économiques et sociales. L’IEP a développé une offre de formation continue s’adressant aux élus, cadres des organismes publics, parapublics, associatifs mais aussi aux cadres d’entreprise. Ces formations concernent les domaines d’expertise de l’IEP: management, questions internationales, gouvernance territoriale, action sociale, communication, et gestion. Les formations sont assurés par des professeurs de l’IEP et des intervenants extérieurs qualifiés selon la thématique. Depuis 2006, l’Institut a mis en place, avec le soutien du Conseil Régional d’Aquitaine, du Rectorat de l’Académie de Bordeaux et de l’ACSE, un programme de diversification sociale par un dispositif de préparation intégrée dans 24 lycées d’Aquitaine afin de favoriser l’accès à l’établissement d’élèves issus de catégories sociales peu favorisées. Ce programme, intitulé  Sciences Po Bordeaux, Je le Peux Parce que Je le Veux !

4 de la rue du Maréchal-Joffre, siège actuel du Tribunal d’instance de Bordeaux. De juin 2013 à avril 2015, l’IEP de Bordeaux entame une restructuration complète de ses locaux. Un investissement de 25 millions d’euros est financé par le Conseil Régional d’Aquitaine. Ces travaux portent la surface totale du bâtiment de 8 400 m2 à 15 200 m2.