Une si longue vie: Comprendre et accompagner le très grand âge (Santé en soi) PDF

Les mobilisations sociales actuelles témoignent une si longue vie: Comprendre et accompagner le très grand âge (Santé en soi) PDF’une forte demande de revalorisation du pouvoir d’achat des salariés modestes et des personnes en situation de précarité qui n’arrivent plus à faire face à leurs dépenses quotidiennes de logement, de transport, d’alimentation ou de loisir. Pour aider les ménages aux ressources modestes à accéder et se maintenir dans leur logement, nous proposons dans le budget 2019 une revalorisation des APL, un moratoire sur les coupes budgétaires affectant le logement social ainsi que la mise en oeuvre de l’encadrement des loyers dans les grandes métropoles. Dans le même temps, il faut lutter activement contre le non recours aux droits sociaux, notamment en simplifiant les démarches administratives tout en donnant un égal accès au numérique à chacun, pour éviter que des territoires mal équipés ne se voient privés d’accès aux droits. Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de notre haute considération.


Un livre qui s’adresse aux proches et aux soignants, mais aussi personnes âgées elles-mêmes

À quoi pensent donc les personnes très, très vieilles, qui donnent parfois l’impression de ne plus rien attendre de la vie ? C’est la question que pose ce livre. L’auteur y propose un regard innovant sur ceux qu’il appelle « les arpenteurs du temps ». Il aborde les thèmes délicats de la solitude, de la mémoire et de l’oubli, du corps et de la tendresse, de l’espace d’intimité, du souhait de mourir.
Les personnes très âgées se préparent toutes à leur manière au grand départ, en cherchant à atteindre un sentiment d’achèvement et de paix avec leur propre histoire. Si nous créons les conditions propices, nous pouvons les soutenir dans cette ultime quête de sens.

Abondamment illustré de situations concrètes. Des pistes d’accompagnement concrètes parfois surprenantes, souvent innovantes

EXTRAIT

Jamais dans l’histoire de l’humanité, il n’y a eu autant de personnes âgées et, sans rien concéder aux visions alarmistes ou apocalyptiques, il faut bien reconnaître que nous n’avons pas encore pris, dans nos sociétés occidentales, la mesure de cette nouvelle donne. En particulier, et de façon plus récente encore, ce sont les « âgés d’entre les âgés » qui montent en puissance. Il peut paraître bien audacieux de parler de montée en puissance pour ces personnes du grand âge, du très grand âge, alors que l’image convenue voudrait ne voir en eux qu’une tombée en déliquescence… Cette grande longévité que nous commençons à découvrir, à côtoyer et à accompagner laisse perplexe. Et d’abord, qu’est-ce que ce grand âge ?

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

« Cet ouvrage interroge les questions délicates que posent la solitude, la mémoire et l’oubli, le corps et la tendresse, l’intimité, le désir de mourir… pour ceux qu’ils qualifient d' »arpenteurs du temps ». Ces personnes très âgées, libérées des contraintes, qui dans une immobilité apparente, revisitent et plongent dans les profondeurs de leur Histoire. Ce temps de l’errance leur permet de réaliser un travail « au-dedans » qui pourra ensuite être partagé et extériorisé, une introspection qui prendra et trouvera sens, comme une dernière identité, à condition qu’il puisse aussi être accueilli. Découpé en chapitres thématiques, l’ouvrage conjugue analyses, témoignages, récits illustrés, pour comprendre comment les personnes très âgées, les « dinosaures » pas encore fossilisés, comme s’en amuse l’auteur, se préparent à la mort et comment nous aidants nous pouvons les accompagner et les soutenir dans leur ultime quête de sens. » – (Juliette Viatte, Agevillage.com)

– « À quoi pensent donc les personnes très, très vieilles, qui donnent parfois l’impression de ne plus rien attendre de la vie ? C’est la question que pose ce livre. L’auteur y propose un regard innovant sur ceux qu’il appelle « les arpenteurs du temps ». Il aborde les thèmes délicats de la solitude, de la mémoire et de l’oubli, du corps et de la tendresse, de l’espace d’intimité, du souhait de mourir. Les personnes très âgées se préparent toutes à leur manière au grand départ, en cherchant à atteindre un sentiment d’achèvement et de paix avec leur propre histoire. Si nous créons les conditions propices, nous pouvons les soutenir dans cette ultime quête de sens. Ce livre s’adresse aux proches et aux soignants, mais aussi aux personnes âgées elles-mêmes. » – (L’Observatoire, n°85/2015)


A PROPOS DE L’AUTEUR

Pierre Gobiet est psychologue ; il travaille notamment dans un centre de consultation ambulatoire pour personnes âgées sur leur lieu de vie : domicile, maison de retraite…

Pour le collectif Alert: Fançois SOULAGE, Président. Christophe ROBERT, Délégué général de la Fondation Abbé Pierre. Florent Guéguen, Directeur de la Fédération des acteurs de la solidarité. Les mobilisations de ces dernières semaines traduisent la grande inquiétude d’une partie de la population française de voir son pouvoir d’achat diminuer, ou la colère de l’avoir déjà vu diminuer. 2019 vont dans le sens d’une fragilisation du pouvoir d’achat des ménages précaires, en particulier la fin de l’indexation sur l’inflation de nombreuses prestations sociales et familiales. Le Collectif ALERTE a analysé ces mesures pour éclaircir leur impact combiné sur le pouvoir d’achat des ménages, au travers d’une étude illustrée de cas types.

Dans un contexte de chômage toujours élevé, il demande au gouvernement de s’engager pour le pouvoir d’achat des plus démunis, dès 2019, avec la revalorisation du RSA, le dégel des allocations familiales et logement, et, durablement, lors de la création du futur revenu universel d’activité. Fédération des Acteurs de la Solidarité : Audrey-Jane Baldi – 06 17 80 03 52, audrey-jane. 06 85 32 23 39 – djamila. ASE par une contractualisation avec les départements. Garantie Jeunes, vont également dans le bon sens.