Vaudevilles de la Restauration. 2e édition PDF

Antoine-Vincent Arnault, secretaire de l’Académie française. Ayant entrepris des études de droit, il se passionne pour la poésie. Il compose des héroïdes, des élégies et des romances qui font vaudevilles de la Restauration. 2e édition PDF de lui.


Vaudevilles de la Restauration, par MM. Tardif et ***. 2e édition
Date de l’édition originale : 1837

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Il est alors arrêté, puis rapidement libéré. Guesnon de Bonneuil, fille de Jean-Cyrille Guesnon de Bonneuil et de Michelle Sentuary, devenant le beau-frère de Michel Regnaud de Saint-Jean d’Angély et le cousin par alliance du baron Jean de Batz. Dès avant le Consulat, Arnault se lie d’amitié avec Napoléon, qui le charge en 1797 de l’organisation administrative des îles Ioniennes, occupées par la France. Parmi ses tragédies, la plus appréciée de ses contemporains est Blanche et Montcassin, ou Les Vénitiens, représentée pour la première fois en 1798. Talma, lui aussi ami de Napoléon, tient le premier rôle dans la plupart de ses pièces.

En 1817, son Germanicus provoque de violents affrontements entre royalistes et bonapartistes. Arnault a été par ailleurs l’auteur d’une Vie politique et militaire de Napoléon et de chants et de cantates à la gloire de l’Empereur. Ses Souvenirs d’un sexagénaire, parus en 1833, ont été prisés par Sainte-Beuve. Ce poème a été librement traduit en italien par Giacomo Leopardi et publié sous le titre  Imitazione  dans les Canti, dont il constitue le trente-cinquième poème. Biographie nouvelle des contemporains ou Dictionnaire historique et raisonné de tous les hommes qui, depuis la Révolution française, ont acquis de la célébrité par leurs actions, leurs écrits, leurs erreurs ou leurs crimes, soit en France, soit dans les pays étrangers, par MM. 1, Paris : à la Librairie historique, 1820, pp.

Un homme de lettres entre classicisme et romantisme, Honoré Champion, coll. Maurice Fouché dans son livre sur Percier et Fontaine, Paris, s. Lucrèce n’eut aucun succès, page 31, ceci à propos de la collaboration de Charles Percier pour les décors. Antoine-Vincent Arnault sur le site de l’Académie française.

Histoire résumée de la littérature française, vol. Cité par Tyrtée Tastet, Histoire des quarante fauteuils de l’Académie française depuis la fondation jusqu’à nos jours, 1635-1855, volume III, p. Note : Radié par l’ordonnance du 21 mars 1816, son fauteuil est immédiatement remplacé par son successeur nommé par la même ordonnance. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 21 juillet 2018 à 15:34. Un vaudeville est une comédie sans intentions psychologiques ni morales, fondée sur un comique de situations.

Au cinéma et en littérature c’est, par analogie, un film ou un roman comique, proche du vaudeville de théâtre. L’argument le plus caricatural du vaudeville est alors l’adultère et les  portes qui claquent  : les trois personnages essentiels que sont le mari, la femme et l’amant se succèdent rapidement sur scène, se croisent sans se voir, et donnent naissance à la fameuse réplique :  Ciel, mon mari ! Les vaux de Vire, lieu de résidence d’Olivier Basselin. Le vaudeville désignant une chanson satirique de circonstance, se chantant sur un air facile qui aidait à sa popularité.

C’est en ce sens que Boileau le rattache à la satire, comme un genre éminemment français. D’un trait de ce poème en bons mots si fertile, Le Français, né malin, forma le vaudeville : Agréable indiscret, qui, conduit par le chant, Passe de bouche en bouche et s’accroît en marchant. Les vaux de vire Qui, sentant le bon temps, nous font encore rire. Une certaine science de rythme donnait parfois à ces poésies gaies et malignes le mouvement d’une ronde. La chanson sur le Siège de Vire, de Basselin en donne un bon échantillon. Ce ne fut d’abord qu’une petite composition scénique, toute en couplets, où le dialogue même était chanté.