Ventoux Géant de nature : Guide des richesses biologiques du mont Ventoux PDF

Avec un temps de retard sur la parution de la revue papier, les ventoux Géant de nature : Guide des richesses biologiques du mont Ventoux PDF articles sont mis en ligne, en fac-similé. Les plus récents sont en bas de la page.


Les îles Éparses constituent un non-ensemble insulaire disparate réparti autour de Madagascar. Isolées géographiquement, ces îles sont de véritables sanctuaires écologiques disposant d’un patrimoine biologique terrestre et marin remarquable. En matière d’Arthropodes, nos régions tempérées ne sont pas exemptes d’un certain nombre d’espèces qu’on imagine plus volontiers hanter les forêts tropicales ou les déserts. Ainsi, tout comme il y a des Membracides parmi nos insectes métropolitains, il y a bien des Mygales parmi nos araignées communes. Elle n’en sort guère que pour satisfaire à sa reproduction ! Unraniidé, endémique de la Jamaïque, observé jusqu’en 1890. Les Égyptiens de l’Antiquité avaient une grande pratique de l’embaumement des animaux qui accompagnaient dans leur tombe dignitaires politiques ou religieux.

C’est ainsi que des animaux de compagnie, des animaux sacrifiés ou surtout des animaux tenus pour sacrés rejoignirent outre-tombe le Panthéon des divinités égyptiennes. Des mâles démonstratifs le plus souvent frustrés. Diptère appartenant à la très petite famille des Vermiléonidés, qui n’excède pas la quarantaine d’espèces au niveau mondial, et dont il est le seul représentant en France. On le trouve le plus souvent par places, nettement plus fréquemment dans le Sud. Fourmilion, sa larve vorace se distingue par les pièges mortels qu’elle creuse, mais avec une technique bien à elle. Tout au long de leur évolution et de la diversification de leurs habitats et modes de vie, sont apparues chez les insectes des adaptations, qui se sont perfectionnées et spécialisées.

Avant que n’éclate la Guerre de 1914-1918, le vœu le plus cher d’Alphonse Labitte était la création d’une ménagerie d’insectes, un insectarium, à Paris. Londres avait eu le sien dès 1881 et Amsterdam n’avait eu qu’à attendre 1898. Un parfum qui rapproche ,  Le soleil dans l’œil ,  La vue c’est la vie  et  Pour filer le train aux Belles Dames . Protection des insectes, où en est-on ? Pourquoi y a-t-il moins de papillons aujourd’hui ? Comment l’insecte se défend-il contre ses parasitoïdes ?

OPIE et protection de la nature. Participation au colloque ONF : Gestion conservation des milieux palustres intra-forestiers. Les fermes à papillons : des outils pour la conservation. La protection des insectes et de leurs biotopes, quelle stratégie adopter ? Un parc national à Fontainebleau : pour quoi faire ?

Le premier Festival international du film sur les insectes : un bilan très encourageant ! Avec un éditorial de Guy Paillotin, président de l’INRA. L’éditorial est de Corinne Lepage, ministre de l’Environnement. L’éditorial est d’Eliado Fernandez-Galiano, du Conseil de l’Europe. Editorial par Lionel Brard, président de FNE. Editorial par Robert Guilbot, SG de l’OPIE.

Page Europe : L’Europe et la protection des invertébrés . En guise d’éditorial : J’ai mal à la terre, chanson de Gilles Vineault. Et les rubriques habituelles : l’Europe et la protection des invertébrés, Vient de paraître, Revue de presse, Les activités de l’OPIE, Concours image d’insecte, Les mots de l’entomologie : glossaire progressif, Annonces. Vient de paraître, Revue de presse, Les activités de l’OPIE, Concours image d’insecte, Les mots de l’entomologie : glossaire progressif, Annonces. Peck, John Heraty, Bernard Landry et Bradley J.