Vie de Beethoven (L’édition intégrale) PDF

Beethoven commença son Concerto pour piano en vie de Beethoven (L’édition intégrale) PDF, en même temps que les préparatifs de guerre de l’Autriche contre Napoléon, un événement qui influença certainement l’atmosphère militaire de cette œuvre. Lors du court siège de Vienne par les Français en 1809, Beethoven eut grand-peur.


Ce livre numérique présente « Vie de Beethoven (L’édition intégrale) » avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.

Romain Rolland (1866-1944), est un écrivain français, lauréat du Prix Nobel de littérature en 1915. D’une culture sculptée par la passion de l’art et de la musique (opéra, Michel-Ange, Scarlatti, Lully, Beethoven, amitié avec Richard Strauss) et le culte des héros, il rechercha durant toute sa vie un moyen de communion entre les hommes.

Extrait:

« Ludwig van Beethoven naquit le 16 décembre 1770 à Bonn, près de Cologne, dans une misérable soupente d’une pauvre maison. Il était d’origine flamande . Son père était un ténor inintelligent et ivrogne. Sa mère était domestique, fille d’un cuisinier, et veuve en premières noces d’un valet de chambre. Une enfance sévère, à laquelle manqua la douceur familiale, dont Mozart, plus heureux, fut entouré. Dès le commencement, la vie se révéla à lui comme un combat triste et brutal, Son père voulut exploiter ses dispositions musicales et l’exhiber comme un petit prodige… »

Il passa la plus grande partie du temps dans une cave chez son frère Kaspar, en se couvrant en outre la tête de coussins, afin de ne pas entendre le canon. Le bruit terrible du canon ne pouvait-il pas aussi agir douloureusement sur ses oreilles malades? Nous avons durant ce laps de temps vécu dans une gêne vraiment opprimante. Le cours des événements dans l’ensemble a eu chez moi sa répercussion physiquement et moralement.

Je ne parviens même pas encore à jouir de cette vie à la campagne si indispensable pour moi. Les esquisses pour le premier mouvement de 1808 à mars-avril 1809 sont parsemées de notes dans ce genre:  Auf die Schlacht Jubelgesang ! La Paix de Vienne, signée en octobre 1809, rétablit des conditions de vie favorables à l’achèvement de la partition. Malgré les vicissitudes de la guerre, ce fut une année faste pour Beethoven. Le titre de  Concerto Empereur  n’a pas été choisi par le musicien.