Vives, femmes de la Bible PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Elle est la servante égyptienne de Sarah, la femme d’Abraham. Vives, femmes de la Bible PDF étant stérile, elle donne Agar à Abraham.


Vives : en vingt-deux portraits, la galerie des femmes de la Bible qui ont  » choisi la vie « . D’Eve à Marie, dans l’Ancien et dans le Nouveau Testament, elles ont magnifié Dieu comme le Vivant et celui qui fait vivre ; mères, épouses, amantes, prostituées, reines ou servantes, elles ont fait passer la vie de Dieu dans celle de son peuple. Deux exégètes, André Wénin et Camille Focant, mettent en lumière la  » Vivante  » en chacune de ces femmes. En écho, les encres d’une artiste, Marte Sonnet, ouvrent un espace de résonance – au féminin. La voix de Sylvie Germain, philosophe et femme de lettres, donne à ce dialogue un contrepoint final. Toutes ces femmes, écrit-elle,  » portent leur regard à hauteur de vie, et donc, d’un même élan, à hauteur de Dieu et de pleine humanité, très haut, très loin, et tout près.  » Plus encore qu’une étude d’exégèse, Vives est une invitation à aller à la rencontre de ces femmes, de tous les âges et de toutes les conditions, et à recevoir en chacune d’elles une  » aide, comme en vis-à-vis « .

Agar tient une place importante dans les religions abrahamiques et particulièrement dans la tradition islamique, son fils Ismaël étant considéré comme un prophète. Agar est une noble égyptienne, servant à la cour du Pharaon, qui décide de suivre Abraham et sa femme Sarah, femme et demi-sœur d’Abraham. Ismaël et Isaac sont élevés ensemble. Le nom d’Agar figure dans les chapitres 16, 21 et 25 du Livre de la Genèse. Une autre conjecture onomastique identifie ce nom à un lexème du sémitique de l’ouest qui signifie la  ville .

Agar et Ismaël peuvent être lus comme des préfigurations de Moïse et d’Israël. Dans la tradition chrétienne, l’ange Gabriel s’est révélé à trois reprises dans le même désert, la première fois c’était pour sauver Ismaël et sa mère, la deuxième fois c’était pour transmettre la parole de Dieu à Moïse et la dernière fois pour annoncer la naissance de Jésus à la vierge Marie. Abraham, parce qu’il doute de la fidélité de Dieu, utilise la polygamie comme un moyen pour engendrer une progéniture nombreuse et réaliser la promesse dont il se croit frustré. L’histoire d’Agar est largement développée dans la tradition musulmane. Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée. Agar serait issue d’une noble famille égyptienne et serait de la descendance de Salih, un des prophètes cités par le Coran.