Vivez l’économie au travers de l’actualité : Culture générale économique PDF

Please forward this error screen to ns7. Ce blog veut être celui de la liberté de la vivez l’économie au travers de l’actualité : Culture générale économique PDF et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide.


Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir. Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Les belles âmes en ont l’œil mouillé : la décision du Conseil constitutionnel, vendredi, de faire de la fraternité une valeur à vocation juridique est applaudie par tous ceux qui ne jurent que par l’humanitarisme et ses valorisantes générosités. Il n’est évidemment pas convenable de trouver à redire à la mise en principe de l’une des trois valeurs de la république. Ces signes sont compris par la pensée médiatique comme l’aboutissement d’une civilisation acquise à l’Homme. Pour ma part, je vois l’inverse se dessiner.

Or les juges n’ont pas à imposer leurs lubies aux Français. Instrumentaliser la fraternité au profit de clandestins à la recherche du plus offrant est une trahison. Elément de devise de la République Française à l’usage discrétionnaire du Conseil Constitutionnel. Fraternité, que de crimes on commet en ton nom », pourrait-on dire en paraphrasant Madame Roland montant à l’échafaud. Liberté,  Égalité, Couscous » au fronton des mairies  pour reprendre  Jean Yanne et immortaliser  la tambouille du dit Conseil Constitutionnel. Si on lit L’Etrange suicide de l’Europe, de Douglas Murray, on réalise avec stupeur que ce que nous prenions pour des problématiques propres à la France se déroule, selon le même scénario, dans tous les pays d’Europe de l’ouest.

Alexandre Thomas, Journal des débats politiques et littéraires du 2 mai 1845, p. La jurisprudence française s’est alors conformée à la jurisprudence de la CJUE. Depuis la loi Valls du 31 décembre 2012, le séjour illégal n’est plus un délit pénal. En revanche, des sanctions administratives, financières et pénales peuvent être prises contre ceux qui emploient sciemment des étrangers sans titre de séjour.

Conseil constitutionnel pour bénéficier d’une absence de poursuite judiciaire ? Cependant, quitte à accepter la logique de la niaiserie et de l’a peu près dans le droit, rien ne devrait dès lors permettre de sanctionner celui qui, par bonté d’âme, a aidé un migrant à passer en France. J’espère juste que cette décision va encore accroître le mécontentement des Français , qu’ils ne voient pas ou ne veulent pas voir venir. En tous cas , qu’ils ne comptent pas sur moi pour la moindre fraternité envers l’un quelconque de ces envahisseurs. Plus que des fous : des traitres à leur peuple , la main sur le cœur , fiers d’eux même , appliquant leur idéologie sans tenir compte un instant du réel. Jusqu’en 2050, l’Europe va s’africaniser, c’est inévitable.

Stephen Smith, journaliste, écrivain, professeur d’université, spécialiste de l’Afrique, était l’invité de Bourdin Direct ce jeudi. Pour lui, les États européens vont devoir négocier entre eux pour faire face à la forte pression migratoire en provenance de l’Afrique ces prochaines décennies. Jusqu’en 2050, on sait que l’Europe va s’africaniser, les jeunes sont là, ils sont déjà nés, il n’y a rien à faire ». Je dis ça sans affolement, tempère-t-il ce jeudi dans Bourdin Direct. Quand vous avez un voisin qui en 2050 sera 5 fois plus nombreux que toute l’Europe comprise, il y a une pression migratoire qui est très forte et il faut s’arranger entre voisins européens, il faut négocier ». Face à cet afflux à venir, Stephen Smith explique : « Il faut prendre la mesure du réel d’abord. Puis il faut des négociations entre l’Europe et l’Afrique pour éviter notamment que ses forces vives quittent le continent africain ».

Tant que l’Afrique croit à ce rythme, c’est impossible de juguler. Tous les progrès sont noyés par la progression démographique. Il faut à un moment maîtriser cette croissance démographique. C’est un problème de long terme qui se jouera sur les deux générations à venir, pas avant 2050″, explique le journaliste. Qui rappelle : « Toutes les régions du monde ont migré. En Europe il y avait 300 millions d’habitants et 60 millions en sont partis, dont 40 millions vers les Etats-Unis. L’Afrique ne fait que reproduire des scenarii qui ont eu lieu en Europe et en Amérique latine.