Vivre ensemble : Une utopie nécessaire ? PDF

Présentation et partage d’infos sur notre Eglise. La semaine dernière nous avions pris l’exemple d’Abraham pour parler de la vie spirituelle et de la relation à Dieu. Nous y avions vu que la pratique la plus nécessaire dans la vie spirituelle, c’est tout simplement la présence vivre ensemble : Une utopie nécessaire ? PDF Dieu. Lui parler de manière constante, sans forcément de règle très précise.


Le « Vivre ensemble » fait partie de ces concepts ressassés tant par les politiques que les médias. A l’heure de l’individualisme, de la peur de l’autre, de la concurrence exacerbée entre les individus, des injustices flagrantes tant économiques que sociales, du repli sur soi et du communautarisme, cette expression a-t-elle encore un sens ? Que signifie-t-elle pour les simples citoyens que nous sommes ? La qualité des liens sociaux tient d’abord aux acteurs eux-mêmes : citoyens, consommateurs, habitants des territoires, hommes et femmes de tous âges, de toutes origines, de toutes professions. C’est cette qui procure un Vivre ensemble fluide ou heurté. Il s’élabore sur la richesse et la complexité de ce tissu social mais aussi sur ses déchirures et ses paradoxes. L’auteure illustre son analyse d’exemples souvent tirés de la vie locale qui témoignent que vivre ensemble dans de bonnes conditions est possible. Néanmoins, il peut manquer un souffle fédérateur reliant toutes ces actions pour revivifier les notions de collectif, de bien commun qui font la force d’un peuple. A chacun de se les approprier et retrouver confiance en l’Autre.

Et aujourd’hui, nous irons un peu plus loin dans cette réflexion. En effet dans toute relation, le but, c’est finalement la construction d’une confiance mutuelle. Parce que seule cette confiance mutuelle peut permettre de vivre cette relation dans la paix. Et bien avec Dieu, ce n’est pas différent. Si nous sommes appelés à pratiquer la présence de Dieu quotidiennement, c’est pour faire grandir la confiance que nous avons en lui, et pour ensuite vivre notre quotidien dans cette confiance, et donc dans la paix que notre relation à Dieu nous procure.